Les personnes qui ont des fonds à investir cherchent toujours à privilégier les placements qui offrent le maximum de rendement avec le minimum de risque. Mais comme en la matière, le risque zéro n’existe pas, il est conseillé de diversifier ses placements en combinant par exemple, de l’immobilier, des investissements en bourse et des placements dans de l’or.

Investir une partie de son argent disponible dans l’immobilier

La pierre présente l’avantage de toujours valoir quelque chose et c’est pour cette raison que de nombreux investissements se tourne vers elle et placent une partie de leur argent dans cette valeur refuge. Qu’il s’agisse de biens d’habitation, de bureaux, de commerces, d’entrepôts ou même de parking, la rentabilité est en outre particulièrement intéressante puisque les biens recherchés par les locataires achetés au juste prix offrent généralement une rentabilité entre 4 et 10%. Le principal inconvénient que présente les biens immobiliers est qu’il s’agit d’actif non liquide, autrement dit on ne peut pas le transformer en espèces sonnantes et trébuchantes rapidement. C’est des raisons pour lesquelles il n’est généralement pas recommandé de placer toutes ses économies dans la pierre mais il est tout à fait judicieux d’investir par exemple dans un condo pour placer son argent tout en générant un revenu locatif.

Placer de l’argent en bourse

Contrairement aux casinos en ligne qui constituent clairement un mauvais investissement This one even calls itself Rizk!, les placements en bourse peuvent s’avérer être un choix judicieux à condition de respecter certaines règles de base à savoir : garder son calme, ne pas attendre un retour sur investissement à court terme, rester attentif au marché, acheter en dessous de la valeur intrinsèque des actions, investir régulièrement en diversifiant ses placements, et si possible profiter de mesures fiscales permettant de baisser son imposition.

Acheter de l’or

Depuis des millénaires, les hommes utilisent l’or pour l’orfèvrerie mais également comme placement. Le métal précieux a toujours été considéré comme valeur refuge. À juste titre d’ailleurs puisque si l’on observe la valeur d’une pièce d’or du temps des Romains et aujourd’hui, elle est tout à fait comparable : à l’époque de Jules César, une pièce d’or permettait de s’acheter une toge et de nos jours on peut s’acheter un costume avec sa valeur !

On peut désormais acheter soit de l’or physique sous forme de pépites, lingots, pièces, etc, soit de l’or papier (contrats, trackers…). Ce dernier étant payable généralement au moment de la livraison, qui s’effectue en moyenne trois mois après l’achat, de nombreux investisseurs en profitent pour spéculer, ce qui donne à l’or papier les mêmes risques que l’indice boursier. En ce qui concerne l’or physique, mieux vaut l’acheter sous forme de pièces ou lingots, les bijoux subissant une forte dépréciation à la revente.